Presse fédéraliste

Une Europe Unie dans un monde uni

Accueil > Documents > Le fédéralisme dans l’histoire de la pensée

Le fédéralisme dans l’histoire de la pensée

Presse fédéraliste est heureuse avec cette nouvelle collection, Le fédéralisme dans l’histoire de la pensée (publiée avec le concours de l’Institut d’études fédéralistes Altiero Spinelli), de proposer des fascicules visant à constituer, au fur et à mesure de leur parution, une « petite » anthologie de la culture fédéraliste ; celle que Mario Albertini, définissait comme « la culture de la paix », par opposition à la « culture de la guerre », c’est-à-dire à la culture du nationalisme.

Nous reprenons ci-après quelques lignes du texte de présentation des textes d’Albert Einstein publiés ici (Le Fédéraliste - 1984- XXVI ème. année, N° 1, pp. 74-90) : « le fédéralisme a déjà une longue histoire et une riche tradition culturelle. Mais cette tradition est largement méconnue car elle ne s’insère pas dans le cadre conceptuel de la culture dominante, basée sur l’acceptation inconsciente de la souveraineté nationale, et donc de la guerre, comme des traits auxquels la réalité historique ne peut échapper. C’est pourquoi quelques auteurs fédéralistes ont été complètement oubliés, tandis que d’autres ne sont connus que pour la part de leurs travaux qui n’a rien à voir avec le fédéralisme. Cette rubrique du Fédéraliste entend réaffirmer la valeur de cette tradition, en soumettant à l’attention de ses lecteurs de courtes sélections de travaux d’auteurs fédéralistes oubliés ou de travaux à caractère fédéraliste de personnalités bien connues du monde culturel du passé tombés dans l’oubli ».

Certains de ces fascicules pourront être en parallèle édités dans une autre collection, les Cahiers pour la Constitution fédérale européenne. Ce seront ceux (Kenneth C. Wheare - Alexander Hamilton…) qui auraient une valeur pédagogique toute particulière dans le combat immédiat et prioritaire des fédéralistes, celui pour une Constitution européenne fédérale.