Presse fédéraliste

Une Europe Unie dans un monde uni

Accueil > Documents > Cahiers pour la Constitution fédérale européenne n°1 > ELMAR BROK, Député au Parlement européen, (Parti populaire européen - PPE, (...)

ELMAR BROK, Député au Parlement européen, (Parti populaire européen - PPE, D)

12 avril 2008, par Elmar Brok

Président de la Commission des Affaires étrangères et des Droits de l’homme

Mesdames et Messieurs, nous attendons trois choses de la Conférence intergouvernementale qui se déroule à quelques pas d’ici. Notre première demande est que l’Europe soit capable d’agir, qu’elle puisse réaliser ses devoirs envers ses citoyens et qu’elle ait une telle capacité d’agir que l’élargissement de l’Europe aux Etats de l’Europe centrale et orientale soit possible afin que l’on puisse arriver à la réunification de toute l’Europe.

Je m’étonne parfois ces jours-ci d’entendre les Chefs d’Etat et de gouvernement reparler du symbolisme national au lieu de lutter contre le déficit démocratique. Il ne s’agit pas d’obtenir une voix de plus au sein du Conseil des Ministres pour l’un ou l’autre pays. Il s’agit de réussir que le Parlement européen, directement élu par le peuple, ait son mot à dire dans la décision législative, et ce de façon égalitaire, pour que ce soient les citoyens, et non les gouvernements nationaux, qui décident de l’avenir de l’Europe. C’est notre deuxième demande.

Et notre troisième demande à cette Conférence c’est que les Chefs d’Etat et de gouvernement laissent la voie libre pour une Constitution européenne, pour que le citoyen sache qui est responsable de quoi et quand en Europe. Le citoyen doit savoir qui punir aux élections et qui récompenser. C’est la seule façon de créer de l’acceptation, et cela ne peut être obtenu qu’au moyen d’une Constitution européenne. Et pour cette raison nous voulons en finir avec la bureaucratisation de la politique et obtenir l’ouverture et la transparence au moyen d’une Constitution qui clarifie les responsabilités.

Ce sont les trois demandes que nous posons à cette Conférence Intergouvernementale et qui feront progresser l’Europe. Merci beaucoup.