Presse fédéraliste

Une Europe Unie dans un monde uni

Accueil > Fédéchoses > Numéro 148 — 2010/06 > Lettre pétition ouverte aux Parlementaires européens, aux Chefs d’Etats, aux (...)

Lettre pétition ouverte aux Parlementaires européens, aux Chefs d’Etats, aux membres de la Commission et aux organes de presse européens

juin 2010, par Christian Chautemps

L’Europe est en grand danger. La crise grecque menace la stabilité de l’euro et le processus d’intégration européen. Face à l’esprit de solidarité qui a toujours prévalu jusqu’à présent entre les membres de l’Europe (malgré les aléas de parcours) apparaissent aujourd’hui la résurgence des égoïsmes nationaux, le mépris des uns envers les autres (dont la qualification insultante de « pigs » relatives aux pays europeens en difficulté est un triste exemple), les déclarations nauséabondes ici ou là montrent que la crise a changé de nature. Les spéculateurs mettent en cause la solvabilité des Etats dans une attitude de cupidité à courte vue où ils se ruineront eux mêmes, aveuglés par leur comportement irrationnel et mortifère.

C’est dans ce contexte dramatique pour les peuples européens que nous nous apprètons à commémorer le 60e anniversaire de la Déclaration Schumann. Celle ci sonne comme un rappel a l’ordre ! Rappel salutaire qui doit être l’occasion d’un sursaut des consciences européennes pour les citoyens de tous les horizons politiques.

En effet cet anniversaire nous met face a nos responsabilités devant cette crise et souligne nos incohérences dont jouent les marchés. La création de l’euro a été un évènement historique majeur mais qui nous a mis au pied du mur, nous met en demeure de passer le Rubicon, de franchir le gué sous peine de nous noyer. Le passage a l’euro signifiait la mise en oeuvre rapide d’une politique économique commune, de rapprocher nos fiscalité, bref de nous donner les moyens d’exister comme Europe unie, de converger vers l’objectif que s’étaient fixé Schumann et les autres à savoir la création d’une fédération européenne. Nous sommes en train de trahir la volonté qu’avaient projeté les Pères de l’Europe. Le mot FEDERATION est devenu tabou. Nos gouvenants tergiversent, ne veulent rien céder de leur souveraineté restante sans vouloir comprendre que les Etats européens pris isolément ne sont plus rien dans un monde aux Etats à dimension continental.

C’est pourquoi nous lançons cette « Lettre pétition » et appelons les élus européens, les chefs d’Etats, la Commission européenne à se positionner clairement sur l’objectif fixé par la Déclaration SCHUMANN de créer une FEDERATION EUROPEENNE. Et de relancer la tenue d’assemblée constituante. Le temps presse !

Une Déclaration solennelle des parlementaires européens et des chefs d’Etats (notamment du couple franco-allemand) participerait de ce SURSAUT impérieux et engagerait l’Europe à sortir du scénario dramatique d’aujourd’hui et qui se terminera en tragédie si un sursaut à la hauteur des dangers actuels ne se manifeste pas.


Christian CHAUTEMPS
Membre de l’UEF France - 71 - Le Creusot