L’idée de nation Cahiers fédéralistes N° 2

, par

  • Traduit de : l'italien
  • ISBN : 9782955871072
  • 20 pages
  • 14,8x21 cm, 0 g
  • 3,00 euros

Presse Fédéraliste publie ici un essai majeur de Mario Albertini (1919-1997), professeur de philosophie de la politique à l’Université de Pavie, co-fondateur à Milan en 1959 de la revue Il Federalista qu’il a très longtemps dirigée et auteur de très nombreux essais et ouvrages sur le fédéralisme. Il a été successivement Président du Movimento Federalista Europeo puis de l’Union européenne des fédéralistes.

Cet essai, ici repris dans la traduction française publiée par les Presses Universitaires de France dans le N° 8 des Annales de philosophie politique (1969), constitue d’après nous une excellente introduction à l’ouvrage majeur d’Albertini, L’État national , publié par les Éditions Fédérop, de Lyon, en 1978, dans leur collection Textes fédéralistes reprise depuis 2016 par Presse Fédéraliste et dons nous publions ci-dessous la présentation de 4e de couverture.

« Le système mondial des États et la révolution scientifique et technique unifient le monde et engendrent l’aspiration à la libération de la personne humaine. Cette poussée doit pouvoir se traduire politiquement par un système de grandes fédérations continentales et ultérieurement par la Fédération mondiale. C’est pourquoi, au moment où la démocratie représentative accomplit ses premiers pas hors les frontières nationales, la démystification du caractère idéologique de la nation revêt autant d’importance qu’au siècle dernier (19e siècle, nde.) la démystification idéologique du capitalisme »

Recevez nos nouveautés par mail.

Abonnez-vous