Presse fédéraliste

Une Europe Unie dans un monde uni

Accueil > Fédéchoses > Numéro 148 — 2010/06 > Lettre ouverte — À Madame la Chancelière de la République fédérale d’Allemagne (...)

Lettre ouverte — À Madame la Chancelière de la République fédérale d’Allemagne — À Monsieur le Président de la République française

juin 2010

Puissance Europe/Weltmacht Europa a adressé le 4 mai, à l’approche du soixantième anniversaire de la Déclaration Schuman, au Président de la République française et à la Chancelière de la République fédérale d’Allemagne une Lettre ouverte visant à sortir le débat public sur l’euro et la gouvernance économique de l’incantatoire et du réflexe conditionné, sources de paralysie mutuelle entre l’Allemagne et la France. (…)

Dans un monde d’Etats-continents, les Etats d’Europe, désunis, ne comptent plus. En 1950, une Communauté naissait de ce constat, premières assises concrètes d’une Fédération.

Soixante ans plus tard, région la plus riche de la planète, l’Europe demeure sans volonté propre. Ce vide politique nuit à l’équilibre mondial, exposant les Européens à des risques inédits.

La plus grande conquête de l’intégration, l’euro, est elle-même en péril. L’Etat social est menacé. Face au risque climatique, nos voix, pourtant concordantes, n’ont pas été écoutées. La présence européenne en Palestine, ou dans les foyers de guerre les plus proches, est dérisoire. Les Etats-Unis d’Amérique n’assignent désormais à l’Europe qu’un rôle secondaire par rapport aux Etats-continents.

Un sentiment de peur se répand parmi les Européens. Que faire pour rétablir la confiance – confiance des Européens en eux-mêmes, confiance des marchés dans l’euro, confiance du monde dans la capacité de l’Europe de contribuer à un nouvel ordre planétaire, plus juste ? Renouer sans ambages avec l’objectif de l’unité de l’Europe, cette fois-ci sur le terrain politique. Le moment est venu de tenir la promesse de 1950.

C’est à vous, Madame la Chancelière, Monsieur le Président, d’en prendre l’initiative à soixante ans de distance, et d’inviter les Etats qui ont accepté de se lier par la monnaie unique à sceller un pacte fédéral, ouvert à ceux qui voudront.

Ce pacte, visant la constitution d’une Fédération européenne (les Etats- Unis d’Europe), organiserait sous une Autorité provisoire la mise en place de départements ministériels fédéraux (Trésor, politique extérieure et défense, sécurité intérieure, énergie, environnement), les relations de la Fédération et de ses Etats membres avec l’Union, et un processus constitutionnel, participatif et représentatif.

Osez ! Les générations futures apprécieront.

Bernard BARTHALAY
Président de Puissance Europe/Weltmacht Europa

Autres signataires :

  • Jean-Pierre GOUZY - Président d’honneur de l’Association des journalistes européens
  • Jacqueline LASTENOUZE - Directrice honoraire, Commission européenne
  • Philippe LAURETTE - Président d’Europe et entreprises
  • Jacques-René RABIER - Ancien collaborateur de Jean Monnet
  • Robert TOULEMON - Inspecteur général des finances