La lettre mensuelle d’actualité européenne - Avril 2018

Edito par Alain REGUILLON

Cette lettre est publiée à un mois du scrutin des européennes qui, rappelons-le, se tiendra le 26 mai ; il n’y a qu’un tour ! Il me paraît donc utile de faire un point sur ce dossier au regard des informations recueillies, notamment quant aux listes en présence et aux intentions de votes.

Il est rageant de constater que les préoccupations nationales prennent le pas sur les enjeux européens, ce qui explique sans doute le démarrage poussif de cette campagne. Cela est tellement vrai, que 52% des Français attendent que les partis apportent des réponses sur des questions nationales.

Un autre point est fait sur le BREXIT, le report d’une sortie du Royaume-Uni imposant à celui-ci d’organiser des élections Européennes.

Pendant ce temps la vie continue dans l’Union européenne et chez ses pays membres. Alain Malégarie évoque quelques tensions qui se sont fait jour entre la France et l’Italie, mais aussi avec l’Allemagne ou encore les Pays-Bas. Il souligne la nécessité du vivre ensemble et trace quelques perspectives de ce qu’il y a à engager d’urgence.

Pour mieux suivre les débats, bien pauvres de cette campagne, je vous invite à être attentifs à la presse écrite, notamment une série de dossiers que publie la Croix depuis le 24 avril. Vous pouvez vous rendre aussi sur l’excellent site de « touteleurope.eu ». Les médias audio-visuels font un petit effort d’explication, mais comment traiter sérieusement des sujets complexes en quelques minutes ?

Ne manquez pas de vous intéresser à cette campagne, en espérant que cette lettre suscite votre envie.

Lyon, le 29 avril 2019