Presse fédéraliste

Une Europe Unie dans un monde uni

Accueil > Documents > Cahiers pour la Constitution fédérale européenne n°1 > Cecilia MALMSTRÖM, Députée au Parlement européen (Parti européen des libéraux, (...)

Cecilia MALMSTRÖM, Députée au Parlement européen (Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs – ELDR, S)

12 avril 2008, par Cecilia Malmström

Chers amis, des fédéralistes suédois, ça existe, croyez-le ou non ! Aujourd’hui, le monde entier regarde Nice. Les citoyens de quinze pays se demandent : « Les négociateurs et ministres vont-ils sortir du blocage ? Vont-ils arrêter de défendre leur souveraineté nationale et travailler pour le bien de l’Europe ? ». Les citoyens des pays candidats se demandent aussi avec frustration et peur : « Les réformes seront-elles suffisantes pour que nous puissions entrer ? Seront-elles assez ambitieuses pour ouvrir l’Europe à vingt ou vingt-cinq Etats membres dans le futur ? ». La réponse à ces deux questions doit être « oui »". Nice doit être un succès ! Cela doit aboutir à une Union européenne plus proche des citoyens, plus efficace et plus démocratique. Les citoyens de l’Europe veulent, méritent et doivent obtenir une Constitution européenne fédérale. Nous sommes réunis ici, venant de nombreux pays, avec nos diverses affinités politiques, mais avec une chose en commun : nous croyons passionnément dans le projet européen.

Nous voulons que Nice soit un succès et nous voulons que « l’après-Nice » se passe encore mieux, pour avoir une Europe unie, démocratique, transparente et efficace, qui soit basée sur les principes de la démocratie, la défense des Droits de l’homme et le respect de la diversité. Alors, envoyons un message clair aux ministres qui sont réunis et négocient à l’Acropole : « Prenez votre courage à deux mains et donnez-nous des résultats qui soient bons et clairs ! ». Merci.