Presse fédéraliste

Une Europe Unie dans un monde uni

Accueil > Fédéchoses > Numéro 151 — 2011/03 > Paul KRUGMAN et la Fédération européenne

Paul KRUGMAN et la Fédération européenne

mars 2011, par Christian Chautemps

Le Courrier international, n° 1056 (semaine du 27 janvier au 2 février) a fait paraître un article de Paul Krugman, Prix Nobel d’économie 2008, sur la crise de l’euro. Cet article est emprunté au supplément dominical du New York Times du 16 janvier 2011 avec le titre : « L’Europe peut-elle être sauvée ». Dans ce long article, Paul Krugman soutient l’idée que seul un nouvel élan européiste vers une fédération est capable de sauver l’euro. Il affirme ouvertement que la solution à la crise de l’euro implique « un grand pas supplémentaire vers la Fédération européenne que Robert Schuman appelait de ses vœux voici 60 ans ».

La création de l’euro s’est heurtée au fait que « l’Europe manquait des institutions indispensables pour qu’une monnaie commune puisse fonctionner ». Les mises en garde en ce sens n’ont pas été entendues. Les Etats composant les Etats-Unis ont aussi une monnaie commune. Mais ils ont un budget fédéral intégré, un système budgétaire commun. « L’Union de transfert » dont ne veut pas l’Allemagne fonctionne comme telle aux Etats-Unis. Sans « intégration budgétaire », Paul Krugman ne voit pas comment l’Europe pourrait continuer à fonctionner.

Une union monétaire implique le sacrifice de la flexibilité que rendaient possible les monnaies nationales. La contrepartie pour pallier cet inconvénient est de disposer d’un pouvoir fédéral capable de faire face aux aléas économiques mondiaux et de préserver son union monétaire. Paul Krugman considère que « les grandes nations européennes devront faire un choix »… Le monde entier attend la réponse.

Les Chefs d’Etats européens auront-ils l’intelligence de comprendre cela ?


Christian CHAUTEMPS
Militant fédéraliste - Montceau-les-Mines (71)