Albert Camus : l’union des différences

Albert Camus : l’union des différences Le legs humain et politique d’un homme en révolte

Présentation du livre

Albert Camus a été l’un des auteurs parmi les plus significatifs et originaux du vingtième siècle. Célèbre surtout pour ses romans, il fut longtemps oublié en tant qu’intellectuel critique et militant sans parti. C’est seulement maintenant que sa figure est pleinement sortie du cône d’ombre où elle était reléguée, celui de la polémique avec Sartre, que les essais et les interventions politiques de Camus, lus sans les lentilles des idéologies, sont évalués pour ce qu’ils expriment réellement. Ses prises de position de gauche libertaire, dans le contexte d’une guerre froide dominée par la logique du « avec moi ou contre moi », tombèrent dans le vide, considérées comme inactuelles. Et aujourd’hui ce sont justement la cohérence et la sincérité de certaines positions, sur le franquisme, la politique soviétique et le communisme, la question algérienne, le fédéralisme européen, la nécessité d’une nouvelle politique méditerranéenne ou la citoyenneté mondiale qui nous fournissent des outils solides pour lire de façon inédite notre passé composé, interpréter et affronter notre présent.

Un essai thématique, cet ouvrage, suit le fil de la pensée de Camus et non simplement la chronologie des évènements qui ont marqué sa vie courte mais combien intense.

L’auteur

Alessandro Bresolin (Castelfranco – Veneto, 1970) Titulaire d’une maitrise en Histoire contemporaine à l’Université de Bologne sur « la naissance des mouvements nationaux en Algérie 1924-1954 ». Traducteur d’écrivains de langue française (Marc Bloch, Albert Cossery, Armand Guerra, Panait Istrati, Romain Rolland, Pierre Rosanvallon, Hamid Skif, Edmond et Jules de Goncourt, Paul Valéry…) ; chercheur indépendant, il participe aux Journées internationales organisées par les Rencontres Méditerranéennes Albert Camus à Lourmarin.

Il a également publié deux anthologies (Albert Camus, La rivolta libertaria, Eleuthera, 1998 ; Ignazio Silone, Le cose per cui mi batto, Spartaco, 2004), la conférence tenue par Camus en 1955 à Athènes sur L’avenir de la civilisation européenne ; enfin, un recueil de poèmes et trois romans.

P.-S.

ISBN : 9782955871041
Nombre de pages : 312
Reliure : Broché
Largeur : 13 Hauteur : 18
Poids : 441
Prix : 23 € + 4,38 de frais de port pour la France