Numéro 185 - Juin 2020

Le monde face à la pandémie

La propagation du Coronavirus, le recours au confinement pour plus de la moitié de la population de la planète et les réseaux sociaux ont fait partager une impression de destin commun. Les fédéralistes analysent cette réaction mondiale et en appellent une fois de plus à l’instauration d’institutions mondiales, leur appel est à découvrir dans ces pages.

L’Europe face au virus : entre réaction et révolution

Les deuxième et troisième parties du dossier se concentrent sur la situation européenne avec des réactions nationales et nationalistes dans un premier temps mais qui ont aussi laissé émergé des perspectives révolutionnaires pour l’intégration européenne : mutualisation de la dette, impôt européen, système complémentaire d’assurance chômage commun…

Déclaration Schuman, 70 ans et pas une ride

Le 9 mai a été l’occasion de célébrer les 70 ans de la Déclaration au fondement de l’intégration européenne, l’occasion pour Fédéchoses de revenir sur ce moment fondateur grâce à de grands témoins comme Paul Collowald, correspondant du Monde sur les sujets européens à l’époque, des historiens comme Sylvain Schirmann et des fédéralistes (« Il y a ‘30 ans’, nous avions publié »).

Articles de cette rubrique

  • Surfer sur la vague de l’isolement ?

    , par Florent Banfi

    Nous assistons depuis plusieurs semaines à une crise de souveraineté. Chaque pays, sans exception, quel que soit son régime politique, son histoire, s’est retrouvé confronté aux conséquences du virus dont l’origine lui était étrangère. Pourtant, dès la fermeture des frontières chinoises, des appels à une (...)

  • Edito (english version)

    This quarter, Fédéchoses is coming back on the Covid-19 pandemic. This spring half the World population has been confined. The pandemic does still affect very badly several parts of the world. Fédéchoses analyses this crisis as a tell-tale of our time. The initial reactions have been reactionary (...)

  • Edito

    Ce trimestre Fédéchoses revient sur l’épidémie due au Coronavirus. Ce printemps, la moitié de l’humanité a été confinée, l’épidémie atteint encore très durement certaines parties du monde. Fédéchoses analyse cette crise comme un révélateur de notre époque. Les réactions premières ont été réactionnaires voire (...)