Numéro 150 — 2010/12

La statue de l’Européen, en marche vers un avenir radieux, décore les abords des bâtiments du Conseil européen à Bruxelles. De l’intention de l’artiste, et des commanditaires, d’illustrer le dynamisme de cette Europe, à la perception qu’elle va se « casser la gu…. », il n’y a qu’un pas !

Le citoyen qui passe dessous le ressent et le perçoit dans son corps ! Par un blême matin, j’ai cru voir un présage, ou une intention cachée de l’auteur, au cœur de la ville : « cette Europe là, nous n’en voulons pas ! »

Michel MORIN

Articles de cette rubrique

  • Numéro 150 !

    Cette livraison de Fédéchoses porte un beau numéro, le n° 150, ce qui signifie, à notre rythme de parution trimestriel, plus de 37 années au service de la diffusion de l’idée fédéraliste et d’un large dialogue entre tenants du fédéralisme (interne et international) et de la démocratie. Fédéchoses est né, (...)