Identités = OUI. Identitaires = NON

, par Anne-Marie Hautant ¶

Depuis plus d’une décennie le discours de haine et de rejet de l’autre, largement instrumentalisé par des politiques qui n’ont que République et Démocratie au bord du discours, banalisé par un pouvoir médiatique qui veut d’abord du sensationnel, produit ses effets.

Le prétexte qui a fait sortir la bête immonde du souterrain : « le mariage pour tous ».

Le terreau nourricier, les crises : économique, sociale, écologique, culturelle. La violence, gène dormant de l’extrême droite, a repris du service.

La mort de Clément Méric met en lumière les liens plus qu’étroits qui existent entre les extrêmes droites et ces groupuscules. C’est ce discours de haine qui arme le bras de l’assassin de Clément. N’oublions pas que les colleurs d’affiches du FN sont à l’origine du décès d’Ibrahim Ali à Marseille en 1995.

Dissoudre les groupuscules, c’est un début mais c’est insuffisant. Repérer les liens et ramifications entre ces derniers et les partis politiques donneurs d’ordre, c’est un travail de fond qui doit permettre à la démocratie de ne pas se laisser berner et d’être préservée. C’est aussi espérer l’échec de leur renaissance.

Le Partit Occitan demande donc aux politiques qui ont encore un peu de dignité, de prendre leur responsabilité et de ne pas se laisser aller à des discours faciles, à la rhétorique de meeting qui laissent au fond des cranes de bien sombres desseins. Il est certes urgent de s’attaquer aux situations de crises qui rendent les populations plus réceptives aux discours de haine et de repli sur soi portés par les extrêmes.

Mais il est aussi important de cesser de bercer les Français avec un roman national qui n’a plus sa place et affirmer que les diversités : culturelles, cultuelles, politiques, sont autant de richesses qui doivent nous aider à construire une nouvelle société pour demain et pour les générations futures.

La guerre civile et l’exclusion, c’est la certitude de tout perdre. Les exemples sont malheureusement sous nos yeux. Seule la Paix et le respect mutuel sont notre avenir partagé.

P.-S.

Anne-Marie Hautant
Secrétaire fédérale à la démocratie et aux institutions du Partit Occitan Vice-présidente du Conseil régional Provence Côte d’Azur - Conseillère municipale d’Orange – Membre du POC et de Régions et Peuples Solidaires